QUELLE ESPéRANCE DE VIE A-T-ON AVEC UNE INSUFFISANCE CARDIAQUE ?

L'insuffisance cardiaque est un dysfonctionnement ventriculaire qui empêche le cœur d'effectuer correctement son rôle. Quelle est l'espérance de vie des personnes atteintes d'insuffisance cardiaque ?

Le cœur agit comme une pompe qui distribue du sang à l'ensemble du corps. Chez ceux qui souffrent d'insuffisance cardiaque, le cœur n'est pas assez efficace. On distingue l'insuffisance cardiaque gauche (ou dysfonctionnement systolique) de l'insuffisance cardiaque droite (dysfonctionnement diastolique). Dans le premier cas, le ventricule se contracte mal et ne parvient pas à se vider correctement. Dans le second, il ne se remplit pas assez. Les symptômes sont les suivants : toux en position allongée, essoufflement, douleurs thoraciques, prise de poids, gonflement des membres inférieurs et surtout des pieds et des chevilles. L'insuffisance cardiaque est une pathologie cardiovasculaire chronique qui a un impact certain sur la qualité de vie des personnes qui en sont atteintes. Voyons à quel point elle peut réduire l'espérance de vie de ces dernières.

Qu'est-ce qui cause une insuffisance cardiaque ?

Une insuffisance cardiaque peut provoquer des problèmes de santé très complexe et déclencher également d’autres problèmes de santé. C’est pourquoi les personnes souffrant d’insuffisances cardiaques peuvent facilement tomber malades en raison de l'affaiblissement du cœur. Voici une liste des causes responsables d’insuffisance cardiaque :

  1. L’hypertension artérielle
  2. Le tabac
  3. Le diabète
  4. L’excès du mauvais cholestérol
  5. L’excès des boissons sucrées, gazeuses, et alcoolisées
  6. Alimentation trop riche en gras et en sel
  7. L’obésité
  8. Le manque d’activité physique
  9. La sédentarité.
  10. Etc.

En clair, les solutions se trouvent dans cette liste. Vous devez réduire votre rapport aux différents aliments susmentionnés et vous mettre au sport en effectuant régulièrement des activités physiques.

Quels sont les risques lorsqu'on souffre d'une insuffisance cardiaque ?

Dès l'apparition des symptômes, il est important de consulter pour évaluer l'origine du problème (suites d'un infarctus, athérosclérose, cardiomyopathie…), ainsi que son ampleur. Celui-ci prescrit plusieurs bilans (prises de sang, échographie Doppler cardiaque, électrocardiogramme d'effort, radiographie du thorax, etc.). Il existe plusieurs degrés d'insuffisance cardiaque (stade I à IV) et tous ne demandent pas la même prise en charge. Une fois l'insuffisance cardiaque diagnostiquée, il s'agira d'éviter les risques qu'une telle pathologie peut entraîner : accident vasculaire cérébral, arythmie, formation d’œdèmes… Ces phénomènes de décompensation cardiaque peuvent mettre en danger la vie du patient. Dans les formes chroniques d’insuffisance cardiaque, la mortalité oscille entre 10 et 40 % par an*. On dit que dans les cas les plus sévères, l'espérance de vie chute de cinq à dix ans à compter du diagnostic.

Quelles solutions pour rallonger l'espérance de vie des personnes souffrant d'insuffisance cardiaque ?

Les solutions dépendent du stade de la maladie. Il faut toutefois systématiquement combiner un suivi médical sérieux (et ce, dès le stade I, même s'il n'y a pas encore de symptôme) et une hygiène de vie irréprochable. Les personnes souffrant d'insuffisance cardiaque doivent également se faire vacciner contre la grippe, car toute infection peut causer le phénomène de décompensation cardiaque. Si elles suivent les conseils de leur cardiologue et qu'elles effectuent des séances de réadaptation cardiaque, les personnes atteintes de ce type de pathologie rallongent leur durée de vie.

Est-ce que l’insuffisance cardiaque est mortelle ?

Il existe certaines formes de maladies qui peuvent présenter des risques de mort en cas de traitement tardif ou en cas d’absence de prise en charge médicale. C’est en effet le cas de l’insuffisance cardiaque. En réalité, il est scientifiquement prouvé qu’en cas d’absence de traitement, l’insuffisance cardiaque pourrait être potentiellement mortelle. Puisque, progressivement, les symptômes apparaîtront jusqu’à atteindre le stade aigu. À ce stade, il est difficile d’intervenir et le risque de mort est plus élevé.

Ça peut aussi vous intéresser :

Qu'est-ce qui provoque l'hypertension ?

Quelle fréquence cardiaque doit-on avoir en fonction de son âge ?

Vous aurez plus de chance d'avoir une maladie cardiaque si votre coeur fait cette forme

Infractus : les insomniaques courent plus de risques de faire une crise cardiaque, selon cette étude

Pour mieux soigner les pathologies cardiaques, ils impriment le cœur des malades en 3D

2023-06-19T06:08:11Z dg43tfdfdgfd